Association des Amis des Forêts
de Versailles et Fausses-Reposes

AccueilNos massifsFausses-ReposesLes étangs de Corot évoluent Etape II

   Les étangs de Corot évoluent Etape II



12 janvier, par Pierre Desnos

Travaux préparatoires à la surverse côté étang neuf

Voici un extrait du communiqué de presse publié le 12 janvier 2021 par le Centre des Monuments Nationaux en charge des travaux d’aménagement des étangs de Corot et de ses abords comme décrits dans notre article Etape I.

Les travaux de consolidation des berges des étangs de Ville d’Avray,
conduits par l’Etat et le CMN. entrent dans une nouvelle phase.

Les travaux de consolidation des berges des étangs de Ville d’Avray, conduits par l’Etat et le CMN, entrent dans une nouvelle phase. Dans le cadre de la réalisation des travaux de sécurisation des barrages des étangs de Ville d’Avray et afin de préserver ce site remarquable, les services de l’Etat et le Centre des monuments nationaux ont conçu un projet de consolidation respectueux du cadre paysager et conforme aux normes constructives et réglementaires encadrant les barrages. Ce projet consiste à réaliser une paroi étanche dans le corps de chacun des deux barrages et à sauvegarder la quasi-totalité des arbres présents sur ces barrages.

Malgré tout, 9 arbres, situés à l’endroit où doit être mis en place le déversoir ne pouvant être maintenus, ont été abattus ce mardi 12 janvier 2021. Le projet veille à préserver la qualité du site en s’engageant sur un volet paysager ambitieux. Le CMN a fait appel à un écologue pour veiller au respect des mesures environnementales et de la biodiversité au cours des travaux. Il assurera un suivi écologique après les travaux comprenant un inventaire sur 5 ans de la faune et de la flore pour contrôler la recolonisation naturelle des étangs.

Le calendrier des opérations a été défini non seulement pour réduire au minimum les nuisances pour les riverains mais aussi avec le souci de préserver la faune présente sur le site et de respecter la réglementation en matière de protection des espèces. Les travaux ont ainsi été programmés lors de cette période hivernale afin de garantir la protection des espèces et préserver les écosystèmes. Les emprises du chantier et la prévention des risques de pollution ont également été étudiés. Les 9 arbres abattus (6 tilleuls, 2 marronniers et î sureau plantés au XXe siècle) compromettaient la sécurisation du site.

Arbres abattus le 12 janvier 2021